Maxime Leroy est artisan d’art. Il est plumassier, autrement dit spécialiste du travail des plumes. Il collabore avec la haute couture, on l’imagine, mais développe aussi une pratique artistique que l’on peut découvrir en ce moment au Palais de Tokyo, haut lieu de l’art contemporain parisien. Dans le cadre de l’exposition Double Je – Artisans d’art et artistes, il présente une vieille GSX-R recouverte de plumes, jouant sur les courbes et les lignes de la machine qu’il transforme en rapace monstrueux. Le résultat est spectaculaire, non dénué de poésie.

PdT 2016-Double Je-079PdT 2016-Double Je-078PdT 2016-Double Je-048

La moto de l’Aigle de la route, sans aucun doute.

www.palaisdetokyo.com

Photos : Mathias Kis, ADAGP; Paris 2016.