Les amateurs de Porsche de collection connaissent apparemment tous Serge Heitz, réputé comme le spécialiste du modèle 356. Le musée Porsche lui-même lui confie ses restaurations, imprimatur d’un travail de haute tenue. Preuve de l’intérêt de plus en plus marqué des collectionneurs auto pour les motos d’exception, Serge Heitz a décidé de lancer en la matière sa proposition, intitulée Hedonic, qui comprend quatre motos, mais aussi une voiture, un projet de bateau et pourquoi pas de l’architecture d’intérieur : « Le Sur-Mesure offre la possibilité de personnaliser machine, bateau et objets. Une équipe épaulée par les meilleurs artisans est à l’écoute pour rendre chaque projet Unique. (…) Hedonic, c’est un style, mais surtout une inovation technique. »

Quatre motos, construites sur base Triumph, ont été dévoilées mercredi 8 février à l’occasion du salon Rétromobile, développées ou construites avec Ludovic Lazareth, qui fut comme une révélation pour Serge Heitz : « Lazareth est un gars extraordinaire, le seul qui me dit jamais non quand je lui demande un truc dingue ! »

Hedonic Amazing

Sur la base de la Thruxton R, les équipes de Serge Heitz ont dessiné ce café-racer, construit ensuite dans les ateliers de Lazareth. Carénage affiné par rapport à l’option du constructeur et réservoir recouvert d’une feuille d’alu ancrent Amazing dans une tradition très sixties que viennent provoquer les gros pneus Firestone. Lazareth a bien sûr développé quelques accessoires très techniques qui ont fait sa réputation, comme les leviers inversés pour le frein avant et l’embrayage ou les embouts d’échappements qui tournent et modifient le bruit de la moto en fonction de sa vitesse.

Hedonic Neo

On retrouve là tout le style scrambler post-moderne cher à Ludovic Lazareth : grosses roues avec des pneus largement cramponnés, grand guidon garni de Leds en guise de tableau de bord. La série Neo est donc badgée Lazareth aussi, et déclinée sur les 1200 comme sur les 900. La signature technique de l’artisan d’Annecy se retrouve avec l’emploi de grilles pour habiller la moto, de bonnes pièces usinées. Le client peut choisir par ailleurs toute une série d’accessoires et d’options, comme un système audio bluetooth avec une enceinte sur le côté droit, des flasques de roues, des habillages de selle. Outre la qualité de matériaux choisis, Serge Heitz veut s’assurer que les clients Hedonic auront chacun une moto unique, évolutive dans le temps.

www.hedonic.fr