Ils sont venus avec un chapiteau, douze machines et un mélange d’art de rue et de moto. L’association marseillaise Sud Side, présidée par Jean-Charles Bou-Haniche, a donné au Festival toute sa couleur, unique. « Notre association a fêté cette année ses trente ans ! Il n’y a que des amateurs de mécanique avertis chez nous. Tout le monde roule avec sa moto, on n’est pas des collectionneurs, pas des préparateurs… On fait nos modifs selon nos goûts. C’est vraiment la représentation de ce que l’on fait. » Sous leur chapiteau bleu et blanc, on retrouve justement cet univers si particulier qui colle à l’association Sud Side. Vieilles photos, sérigraphies dont une magnifique série sur le thème de la moto, une maquette de cycle Orus à échelle 1, remontée pour finalement craquer, une collection de modèles réduits façon enthomologie… « Il y a toujours une réflexion poétique dans ce que l’on fait. Tout tourne autour de la moto et son univers, années 1960-1970. » Avec une part d’imaginaire, joyeux, absurde.

JFM38975

JFM39027

Mais Sud Side ne fait pas que créer, il font aussi tourner les mécaniques. Tous les membres de l’association, emmenés par Philippe Moutte, roulaient lors des démonstrations, en anglaises et en italiennes. Ils ont surtout mis Hale-Bopp sur orbite : accrochée sur un cable, cette vieille BSA est partie tout au long du week-end à l’assaut de la tour de Montlhéry, pilotée de main de maitre par Lionel, dans un assout de fureur et de légèreté.

Texte CLB. Photos JFM et AC. JFM38104JFM38098JFM39005JFM38099CR festival 16 Albin (14)CR festival 16 Albin (139)CR festival 16 Albin (142)