« Il faut aller dans les alpages suisses pour entendre à nouveau le hurlement de la bête. The Beast, disent les témoins de l’âge d’or des Grands Prix en deux-temps, ces années 80-90, quand les 500 V4 de la catégorie reine étaient réputées indomptables, sinon par quelques héros aux attributs chromés dur. Ces témoins se remémorent les ruades de la bête, ses larges dérives et son hurlement strident qui s’éteignit avec l’avènement du MotoGP en 2001. Depuis peu, les habitants de Turbenthal, à une trentaine de kilomètres de Zürich, se surprennent à guetter le cri sauvage de la bête, pourtant enfermée dans un sous-sol de la zone industrielle. Arrimée sur l’un des quatre bancs moteurs de Suter Industries, battue par l’air glacial d’une massive aération, la bête est effectivement là, toujours prompte à monter dans les tours, affichant ses quatre silencieux comme autant de menaces, contenant une violence qui n’appelle qu’à la libération. Ça prend aux tripes ! »

Suter500 @ Roller Dyno

Full throttle: preparing the TT 2017Outside: Snow in Switzerland – Inside: Hot wheels in Turbenthal. The Suter MMX 500 is on our roller dyno, direction Isle of Man 2017. The development work continues. Driven personally by Technical Director Alessandro Giussani the bike shows now a much improved throttle response and generally a better performance for the challenge at the Snaefell Mountain Course.#suter500 #suterracing #soundsgood

Publié par Suter 500 sur lundi 9 janvier 2017

Ainsi débute notre visite chez Suter Racing, près de Zurich, où nous sommes allés à la découverte de la MMX 500, ce V4 deux-temps de leur création. Où nous avons eu la chance de l’entendre tourner sur le banc de puissance. Un son magique, pour une machine exceptionnelle à découvrir dans le Cafe Racer #86, actuellement en kiosques.

Photos Denis Boussard.