Impossible de se tromper lorsqu’on descend Los Alamitos Boulevard… à Los Alamitos (CA) : le siège de Roland Sands Design se trouve bien sur ce parking-lot maculé de gomme. L’équipe de Roland Sands est manifestement victime d’une épidémie de burn-out… La boutique donne sur le parking : elle offre au premier coup d’œil tout l’univers du serial-customer. On y trouve toutes ses pièces et accessoires, sa passion pour la belle mécanique illustrée notamment par le moteur V5 de Kenny Roberts, et le board-tracker que RSD construisit autour. Derrière le comptoir, une porte donne accès aux ateliers où s’entassent des dizaines de machines, projets achevés ou en devenir. Indian, BMW, Ducati, Yamaha, il y en a strictement pour tous les goûts, que l’on aime la vitesse, le flat ou les chopp’s… Un petit escalier permet de monter à l’étage où se terre le patron. Outre son bureau, il y dispose d’un atelier perso qui raconte à lui seul l’une des histoires les plus riches de la moto américain moderne. Roland lui-même nous la retrace dans la dernière livraison de Cafe Racer.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UNE RÉPONSE