Inter : Winston Yeh joue au plus haut niveau des catégories de préparateurs. Si son atelier est basé à Taiwan, il court le monde pour présenter ses créations. Et s’il développe des accessoires qu’il commercialise pour son compte, il bosse aussi pour les principaux constructeurs : BMW, MV Agusta et bien sûr Yamaha.

Cette XSR 700 est ainsi le second ouvrage qu’il réalise dans le cadre du Yard Built de Yam. Avec un impératif : interdiction de modifier le cadre ! Ce n’est pourtant pas le genre de contrainte qui va arrêter Winston, qui avait en tête de créer non pas une mais deux machines, un café-racer et un scrambler. D’où le nom de cette XSR : Double Style.

Entre les deux versions, il y a bien sûr l’habillage qui change : après avoir créé un mini-réservoir en aluminium monté au cœur du cadre tubulaire, Rough a développé deux monocoques en carbone, noir à liseré or pour le café-racer, tenue camouflage pour le scrabbleur. Cet habillage est fabriqué par MS Pro et se monte sans modification, surnommée Corsa Scorcher dans sa version à bracelets, Soil Scorpion dans sa livrée à grand guidon.

Mais le passage du café-racer au scrambler, ce n’est pas une question de style, c’est un problème technique aussi : il s’agissait que les clients puissent choisir les accessoires idoines, bracelets ou grand guidon, freins et roues, échappement. Ainsi, Winston a créé des tés qui acceptent une fourche inversée de R1 montée soit avec des roues Rotobox en carbone, soit des roues Wukawa Industry à multiples bâtons. L’amortisseur Shark réglable électroniquement permet aisément de modifier les réglages en fonction de l’usage. A l’avant, le freinage est confié à un ensemble Beringer.