Adieu Thomas

0
668

Notre collaborateur, notre ami, Thomas Caplain est mort ce sombre dimanche 29 mai. A l’aube, c’était son heure. Thomas avait 44 ans, il semblait dans la force de l’âge : il n’a fallu pourtant que dix semaines à ce foutu et foudroyant cancer pour l’emporter. Pour avoir raison de sa joie de vivre, de son besoin de mouvement perpétuel.

Lors d’une récente visite à Milan, South Garage me rappelait que Thomas fut le premier à les photographier. Ils sont nombreux, ces ateliers qui lui doivent une première parution. Depuis qu’il avait commencé à contribuer à Cafe Racer, début 2010, après une carrière de photographe pour les plus grands quotidiens, magazines et agences de presse, Thomas s’était fait un plaisir, une spécialité même, de débusquer les jeunes talents. C’était son âme de journaliste, forgée à l’école du grand reportage. C’était son âme, tout simplement : généreuse, curieuse, partageuse. Thomas aimait la moto passionnément, le travail artisanal ; il aimait les gens plus encore, les rencontres et les échanges.

En six années riches de voyages incessants, de photos superbes et personnelles, de découvertes renouvelées, Thomas était devenu un compagnon de route indispensable à Cafe Racer. Il nous apportait son œil unique, nous transmettait son enthousiasme inébranlable. Son absence est déjà terrible.

Toute l’équipe de Cafe Racer s’associe à la douleur immense de Nadine, indefectible compagne qui a soutenu Thomas jusqu’au bout.

Bertrand Bussillet