62 nineT alignées, c’est déjà impressionnant. Mais 62 Racer préparées, ça devient carrément spectaculaire ! BMW Motorrad a bluffé les 15 000 visiteurs du Cafe Racer Festival avec la finale de son Custom Contest 2018 dévoilée sur l’anneau de Montlhéry. L’intégralité du réseau français y participait, qui a pris la piste pour deux parades géantes à l’heure du déjeuner. Le public était quant à lui chargé d’élire les plus belles machines, avec un tiercé final dévoilé par Frédéric Stik, directeur général de BMW Motorrad, dimanche en milieu d’après-midi. Et le public du Cafe Racer Festival avait goût sûr, puisque ce sont les plus belles réalisations qui ont bien triomphé.

Premier : By My Car, Noisy-le-Sec

Ce qu’on note en premier sur le racer By My Car, c’est bien entendu le gros travail de carrosserie, avec un réservoir étonnamment sculpté, ce qui a été autorisé pour la suppression de la boite à air. Il s’est poursuivi avec le dosseret de selle, qui intègre désormais les sorties d’échappement. Outre le beau matériel (fourche, roues, frein), on apprécie également la peinture Smoke Black Silver inspirée des célèbres 90S.

Deuxième : Moto Ride, Toulouse

Elle aurait pu terminer première aussi, cette Interceptor toulousaine, impressionnant double hommage à la Type 255 de Georg Meier et à la 90S du Joe Bar Team. Rien que pour ses deux turbos, une sacrée première, qui s’imposent à l’avant de chaque cylindre. Le travail de soudure pour créer toute la tuyauterie nécessaire à leur fonctionnement impressionnera les spécialistes, il a été de surcroit réalisé en interne. L’habillage a été revu, aussi, et le train avant soigné avec des étriers ISR et une fourche de série mais montée à l’envers.

Troisième : Auvergne Touring, Clermont-Ferrand

Jolie préparation racing pour les Auvergnats, avec notamment une nouvelle selle élégante et quelques pièces performance.