On ne présente plus Dainese pour la qualité de ses équipements depuis sa création en 1972 à Molvena (Vicence) en Italie. La passion de cette entreprise pour ses vestes, combinaisons et pantalons de moto, l’a très tôt poussée à concevoir des articles toujours plus techniques, sans oublier une coupe élégante. Ce modèle Bardo en cuir Artemide, ne fait ainsi pas exception à la règle. Une fois enfilé, il dénote d’une coupe ajustée assez près du corps, avec de discrets empiècements de cuir de protection rajoutés au niveau des coudes et des épaules. Un marquage Dainese au niveau des pectoraux apporte enfin la petite touche maison à cette veste assez classique et bien coupée. On retiendra cependant un glaçage ou tannage prononcé du cuir, qui donne au blouson cette finition un peu trop brillante quand celui-ci est neuf.

Au nombre de trois, les poches de ce cuir sont toutes fermées par zip. On retrouve à l’extérieur, deux poches à ouverture verticale au niveau des côtes. Faciles d’accès et suffisamment vastes, elles vous permettront d’y ranger clefs, téléphone et autre portefeuille sans problème. A l’intérieur ensuite, on découvre une poche horizontale sur le revers gauche de la veste, mais point d’ouverture verticale près de la fermeture éclair centrale (fermeture de la veste) pour y glisser des lunettes… Dommage. Ce cuir Bardo est ensuite entièrement doublé à l’intérieur de fibre microperforée TechFrame, afin d’aider à réguler la température. Si elles ne sont pas désagréables au toucher, on regrettera cependant de ne pas pouvoir les hôter pour un éventuel nettoyage. Au niveau du dos, on accède à la poche dorsale qui permet de glisser une protection de type G1 & G2 (non fournie). On préférera y placer un modèle en D3O pour la sécurité qu’il apporte. Au niveau des épaules ensuite, les protections composites certifiées EN 1621.1 fournies sont scratchées sur la doublure. Faciles à placer mais atypiques dans leur montage, ce système limitera de fait la possibilité de les changer. Les protections des coudes en revanche, sont elles, classiquement glissées dans un grand empiècement fermé par zip. Une fois sur le dos, l’ensemble sait se faire oublier et reste discret vu de l’extérieur à travers le cuir. Pour finir, vous pourrez raccorder votre pantalon au bas de la veste, par la glissière prévue à cet effet.

L’enfilage ne pose aucun problème, avec des fermetures éclair sur rabats de cuir au niveau des poignées et du torse. Le Bardo est disponible du 42-XS, aux plus larges 64-4XL. Si la coupe du cuir tombe bien au niveau des reins, un peu plus bas qu’au niveau de l’aine, on regrettera cependant un petit manque de matière au niveau des manchettes. C’est que nous autres habitués à rouler en café-racer, nous avons rapidement les poignets à l’air libre une fois penché sur la machine… Vous pourrez ensuite classiquement ajuster le bas du blouson et le haut de celui-ci au niveau du cou, avec les boutons pression mis à disposition. On appréciera enfin, le discret empiècement rétroréfléchissant au niveau de la nuque pour la sécurité et le fin drapeau aux couleurs italiennes, brodé sur le haut du rabat de cuir central (sous le zip central).

Conçu essentiellement pour les trajets du quotidien, ne comptez pas trop pour finir sur le Bardo pour attaquer les virées en hiver. Dépourvu de doublure intérieure thermique, ce modèle sera en effet un peu léger dans ces conditions. Seuls les propriétés isolantes naturelles du cuir, vous permettront alors de vous protéger de l’abrasion en cas de chutes, d’une petite pluie passagère et des températures extérieures. Certifiée prEN 17092, ce cuir de vache pleine fleur raffiné apparaît ainsi comme un bon allié pour parader un peu aux terrasses des cafés et rouler en ville en toute sécurité. Initialement affiché à 469,95€ (prix public conseillé), il est actuellement remisé à 352,46 € sur le site Dainese. Une offre à ne pas manquer.

https://www.dainese.com/fr/fr/promotions/promotions-moto/blousons/bardo-perf.-leather-jacket-201533813.html?dwvar_201533813_color=BLACK&cgid=sale-motorbike-jackets#start=1