Dans l’optique de ne pas se déguiser en spationaute ou, pire, en tarmo, pour enfourcher sa belle moto au look délicieusement rétro, il est possible d’adopter un Bolid’ster. Ce sont des jeans français, leaders en matière de protection. En l’occurrence, je me suis glissé, c’est le bon mot, dans un Hip’ster Indigo. Sa coupe extrêmement ajustée, slim voire skinny, oblige effectivement à faire quelques efforts et contorsions pour l’enfiler. donc de ne pas choisir son Bolid’ster trop petit (à moins que vous ayez la silhouette d’un filiforme jeune homme), le mieux est de l’essayer avant de l’acheter. Donc, après avoir renvoyé ma taille pour une taille supérieure, je me suis équipé de ce splendide jeans en Armalith2.0.

Je dois avouer qu’avec ça sur les fesses, j’ai l’allure d’une gravure de mode, même si j’ai du mal à respirer. Mais j’ai suivi les conseils du fabriquant : « Lors de l’achat, le jeans doit serrer un peu, ensuite la coupe va s’adapter à la morphologie. Le stretch du HIP’STER est important mais celui-ci est bloqué par une résine d’apprêt que nous appliquons en finition. Cet ennoblissement permet au jean “d’apprendre” et de mémoriser la morphologie de son propriétaire. Après une trentaine d’heures de rodage puis quelques lavages, la résine fait place à une superbe patine et le jeans est parfaitement en forme. » Ce n’est pas faux : mon Hip’ster est en train de devenir de plus en plus confortable en même temps qu’il se patine.

Pour ce qui est de sa résistance à l’abrasion et au déchirement, j’avoue ne pas avoir fait de test grandeur réelle. J’ai essayé, hein, mais non, je ne suis pas tombé… Sachez que ce jeans virtuellement inusable est prévu pour résister aux pires trainards. Il est fabriqué en Armalith, tissage complexe d’une fibre de coton et de l’UHMWPE, fibre de haute technologie issue d’applications spatiales, militaires et offshore. L’UHMWPE offre cette grande résistance à la coupure, à la déchirure, à l’éclatement, à la traction ainsi qu’aux UV. Les fils de couture sont des PA6.6 haute ténacité, dérivé de la technologie airbag. Bref, les jeans Bolid’ster obtiennent d’excellents résultats en matière de résistance, quelle que soit la norme retenue.

En plus, mon Hip’Ster est écologique : sa fabrication à froid permet une importante économie d’énergie ainsi qu’un maintien de l’élasticité après plus de 1000 lavages. La finition brute résuit la consommation d’eau et ses composants respectent un circuit logistique court (du fil au jeans fini, moins de 1000 km).

www.bolidster.com/