Festival 2020 : l’affiche de Ryan Roadkill

0
538

Le compte-à-rebours est lancé pour la huitième édition du Cafe Racer Festival, le troisième week-end de juin sur l’autodrome de Montlhéry. Première surprise, notre nouvelle affiche est signée par l’artiste anglais qui monte, Ryan Quickfall.

Les lecteurs de Sideburn et amateurs de flat-track connaissent déjà son travail, si dynamique et coloré ; les fidèles de Cafe Racer aussi, puisque nous lui avions consacré un portfolio il y a cinq ans déjà (CR72). Après Lorenzo et Adi Gilbert, Ryan Quickfall est donc le nouvel affichiste du Festival. Ce jeune Londonien aime la moto et l’illustration depuis l’enfance, et arrive à marier les deux depuis sept ans. En matière de machines, il est du genre éclectique, appréciant autant une Honda SP1 qu’une vieille Triumph montée en desert sled. S’il roule peu en raison d’une surcharge de boulot qui semble s’éterniser, tant mieux pour lui, il s’est néanmoins fait construire un flat-tracker à moteur Rotax par l’atelier Survivor Customs… qu’il ne pilote pas assez à son goût.

Côté artistique, Ryan ne cache pas ses influences : les Comics américains des années 50, la Brit culture et l’univers de la moto, sources d’inspiration qu’il se doit de marier avec les visions de plus en plus affirmées de ses nombreux clients. Il admire le travail des illustrateurs et artistes américains Charles Burns, COOP ou James Rosenquist, et se sent proche du street-artiste D-Face, lui aussi très présent dans l’univers de la moto. Le Festival sera une excellente occasion de mieux connaître le travail de ce talenteux artiste.