Samedi 10 juin, c’est nocturne sur l’autodrome : dès la fermeture de la piste, à 18 heures, le centre de gravité du Festival bascule vers la scène pour une soirée de concerts. Pas moins de trois groupes sont au programme.

 

Ruby : Quatuor acoustique, Ruby propose un road-movie entre musique traditionnelle américaine et bluegrass fait de reprises et de compositions originales. Horaire : 18h-18h45

Les Daltons : Ce groupe de « branleurs mythiques » marqua l’underground parisien des années 80 avec son rythm’n’punk, jouant aux côtés des Wampas, des Soucoupes Violentes ou des Coronados. Reformé depuis 3 ans, il a sorti un album Objet Ancien, un bric-à-brac sonique qui fait écho à l’époque. Horaire : 19h15 – 19h45

Les Ennuis Commencent : Point d’attitude passéiste ou d’académisme révérencieux, LES ENNUIS (Atomic ben & sa troupe de chiendent : Le Kid, Tattoo Gus & Arno KLX) sont du genre à se dévouer pour la cause : jeans, baskets, bières, prestations énervées, électricité, larsens, jolis accords mineurs, punkabilly et guerre totale ! Horaire : 20h45 – 21h45