Festival : le show Sultans of Sprint est de retour !

Deux classes, trente motos et des chevaux à ne plus savoir qu’en faire ! Depuis trois ans, les Sultans of Sprint créés par Sébastien Lorentz séduisent de plus en plus de préparateurs qui aiment autant booster des bicylindres que créer des machines originales et s’amuser le week-end venu. Car si les Sultans sont en démonstration sur la ligne droite de l’autodrome samedi en fin d’après-midi, le spectacle sera présent tout au long du week-end sur l’espace qui leur est réservé dans le village.

Cinq constructeurs sont cette année engagés dans le challenge Sultans of Sprint. L’arrivée la plus spectaculaire est bien sûr signée Indian, qui a appointé Randy Mamola pour piloter un incroyable dragster sur base Scout Bobber.

BMW tient également le haut du pavé avec deux motos : la célèbre Spitfire de VTR Customs pilotée par Amelie Mooseder et une R1250RS préparée par Kraftstoffschmiede et baptisée Achilles.

Nouveau venu dans la catégorie, Royal Enfield aligne son nouveau twin Continental-GT, baptisé Two Smoking Barrels, réalésé et revisité par Sinroja Motorcycles.

Harley-Davidson a choisi de son côté d’engager une Street Glide qui serait strictement d’origine si elle n’était pas gonflée par un compresseur. La Yamaha XSR 700 sera cette année encore la plus petite machine du plateau : mais le turbo monté par Partridge Design doit permettre à “Loco” de combler bien des handicaps.

sultansofsprint.com/