Beaucoup de choses à faire, à voir sur l’autodrome de Montlhéry ce week-end à l’occasion du Festival. Petite sélection.

Parade aérienne : les dernières autorisations viennent d’arriver pour une surprise sympathique de dernière minute : les Flying Warbirds de l’Essonne, association qui préserve le patrimoine aéronautique, se joignent au Cafe Racer Festival avec un survol exceptionnel de l’autodrome par deux avions de légende. Samedi, il s’agit d’un P-51 Mustang, et dimanche d’un Texan T-6. Les amateurs de belles mécaniques apprécieront, mais attention, ce sera rapide : à 13h55, ne les ratez pas !

Club Triton : pilier du Cafe Racer Festival, le Club Triton est à nouveau en force sur l’autodrome. Non seulement beaucoup de ses membres sont inscrits aux démonstrations, mais la bande à Dédé organise une fois de plus des expositions d’anglaises spéciales et modifiées, avec notamment un focus sur les bobbers d’époque. Dimanche après-midi, rendez-vous sur la ligne droite pour le traditionnel Run d’Or : du très beau matériel est annoncé.

Le sprint de Godet : bonne nouvelle pour les amateurs de motocyclettes d’exception, Patrick Godet est de retour sur l’anneau avec sa cohorte de Vincent adorables. Il engage même cette sublime Vincent Black Lightning sur le sprint du Club Triton !

Piste enfants : avec le concours d’Easy Monneret, la famille Poirson accueille vos enfants sur la piste d’initiation pour de véritables cours de pilotage moto. Les séances d’apprentissage durent une demie heure environ, et sont gratuites. Les motos sont des Suzuki 70, donc accessibles de 7 à 12 ans, en fonction de la taille, bien sûr.

Atelier photos : chez Benson & Cherry, on aime la belle photo autant que les belles motos. Le fabriquant de t-shirts a donc choisi d’unir ses deux passions sur un même stand et propose notamment un studio photo : il vous attend, histoire de repartir du Festival avec un joli souvenir !

Trial à l’ancienne : parce qu’ils sont jolis, ces petits monos, nous introduisons cette année un peu trial à l’ancienne au Festival. Nous avons tracé une petite zone à l’entrée du village, et quelques amateurs, emmenés par Alex Cottin, s’amuseront à franchir les obstacles au cours du week-end.

Welcome electricity : le Festival accueille pour la première fois une moto électrique, la belle E-Raw d’Essence Motorcycles. En cours de développement, cette machine 100% française n’est pas là que pour la photo puisqu’elle participe au sprint des préparateurs samedi soir. Oui, le thermique ne lui fait pas peur !