Dernier né des ateliers de DEUS Ex Machina Japan, le tracker baptisé “Fantôme Gris” de Tomoyuki Soeda revisite un modèle un modèle tout aussi obscure pour nous autres européens : la Honda GL400C Wing.

La GL400 et ses faux airs de CX

Et pour cause ! Si vous n’êtes probablement pas familier de ce modèle, c’est que la Honda GL400 était réservée au marché japonais. Elle emprunte l’ensemble de ses caractéristiques au CX400, la benjamine de l’illustre lignée de V-twins Honda.

Sortie au début des années 80, la CX400 était le fruit d’importants efforts du constructeur pour proposer des motorisations différenciantes. Les CX n’ont jamais été des machines de course mais elle ont conquis la planète en modèles de souplesse, fiabilité et confort. La boîte de son bi-cylindre est souple et la masse de son volant moteur offre notamment un couple régulier à bas régime.

Honda-GL400-wing-Deus-Japan-avant-après

Certes, vous ne voyez probablement pas grand chose d’excitant dans tout ça et je vous vois venir avec vos disqueuses ! Les CX sont des bases appréciées des préparateurs amateurs et passionnés et les exemples de modifications sont nombreux. La ligne de ce tracker est particulièrement réussie et le passage à la loupe des modifications opérées le sort du lot.

De la série au tracker

D’origine assez massive pour sa cylindrée, le régime opéré par Tomoyuki Soeda sur cette GL400 est particulièrement réussi. Aussi surprenant que cela puisse être, le réservoir “goutte-d’eau”, à la ligne proche du custom, est la seule pièce d’origine. Il a cependant fait l’objet d’un minutieux travail de découpe et reformage.

Gray Ghost - Le dernier tracker de DEUS Ex Machina Japan

Le trait est prolongé par une selle à damier blanche, fidèle à l’esprit tracker et installée sur une boucle arrière entièrement repensée. La ligne de ses cintrages est prolongée par un garde-boue fondu en aluminium surplombé d’un discret porte bagage. 

Gray Ghost - Le dernier tracker de DEUS Ex Machina Japan

Gray Ghost - Le dernier tracker de DEUS Ex Machina Japan

Le travail sur le garde-boue fait également écho à l’optique excentrique. Ses deux phares asymétriques sont solidarisés d’une pièce fondue en aluminium à l’aspect organique. Le poste pilotage intègre quant à lui un cintre de cross vintage, des clignotants en embouts guidon, ainsi qu’un petit compteur analogique et des commandes minimalistes.

Gray Ghost - Le dernier tracker de DEUS Ex Machina Japan

Gray Ghost - Le dernier tracker de DEUS Ex Machina Japan

Reconversion de la partie cycle

Convertir ce pseudo-chopper en tracker a nécessité une conversion complète de sa partie cycle pour réhausser la position de conduite. L’installation d’un mono-amortisseur de CB550 a nécessité l’adaptation d’une nouvelle platine sur le bras oscillant et la suppression des embases doubles d’origine.

Gray Ghost - Le dernier tracker de DEUS Ex Machina Japan

A l’avant, la GL s’est vue greffée d’une fourche inversée et de tés de Suzuki SG 350 Goose. Le montage d’un étrier Brembo a également nécessité la conception d’un pièce d’adaptation. Côté finition, Tomoyuki en profité pour polir les tés de la SG et opté pour une peinture des fourreaux qui matche avec le gris du réservoir.

Gray Ghost - Le dernier tracker de DEUS Ex Machina Japan

Le rééquilibrage de la GL est rehaussé par deux gros pneumatiques Comstars à crampons. Pas forcément dans l’esprit tracker mais ça stimule son côté joueur !

Interventions sur la motorisation

Difficile d’imaginer que le bi-cylindre arrache les bras à chaque passage de rapport. Pour autant, son passage entre les mains de Tomoyuki lui a offert un bon coup d’adrénaline. L’ensemble du câblage a été épuré et la boite à air a été remplacée par deux cornets.

La peinture noire du bloc fait par ailleurs ressortir la ligne d’échappement sur mesure. Bien qu’elle ne s’encombre pas de silencieux, elle dispose de chicanes amovibles. Sa protection thermique (indispensable sur une ligne haute) est également un moulage en aluminium unique qui fait écho au garde-boue et à l’optique. 

Gray Ghost - Le dernier tracker de DEUS Ex Machina JapanGray Ghost - Le dernier tracker de DEUS Ex Machina Japan

En Bref

Révélée pour marquer l’ouverture de la dernière boutique Deus Ex Machina Asakusa, le Gray Ghost de Tomoyuki Soeda offre une cohérence de dessin et des choix techniques remarquable. La finesse de sa ligne l’inscrit bien dans la lignée tracker mais contrairement à nombreuses de ses paires, elle trouve son originalité dans l’absence de codes liés à la compétition. Le côté imparfait de ses moulages en aluminium et de son optique lui donne côté organique plutôt séduisant. Cette préparation est pour moi une référence de transformation de CX et laisse présager un bel avenir à ce renouveau de la maison Deus Tokyo.

Deus Japon – Photos de Toyohiro Zenita