Egli le retour, épisode 2 : après le Cafe Racer Festival à Montlhéry, le magazine Cafe Racer était heureux d’accueillir sur son stand du Mans Classic Egli Motorcycles pour un hommage aux plus célèbres des préparations suisses. Si Fritz Egli était absent pour cause de problèmes de dos récurrents, Alexander Frei, qui a racheté l’enseigne en 2015 et fut pilote sur Courage aux 24 Heures, avait amené son équipe quasi au complet, et notamment le mécanicien historique de la maison de Bettwil, Jürg Lindenmann : « Depuis qu’Alexander a repris l’atelier, la marque revit clairement, explique-t-il. Non seulement nous développons de nouveaux projets comme la Fritz W. sur base Yamaha XJR, mais nous restaurons aussi les motos que nous avions construites à l’époque. Je retrouve ainsi les motos qui m’étaient passées entre les mains… et peut enfin réparer mes erreurs de l’époque ! »

Egli avait amené six motos au Mans, extraites du musée maison : une Red Baron sur base Honda CB 750, une Egli-Suzuki GS1100, une Egli-Enfield 624, une Egli-Ducati 900 SS, l’Elgi-Vincent 500 qui dispute le Classic TT avec Hörst Saiger et le dernière née Fritz W. Notre ami Bruno Bonzano nous avait confié sa spectaculaire MRD-1, la Kawasaki turbo.

Pendant trois jours, le stand n’a pas désempli, preuve de la popularité intacte des célèbres Egli rouges.