Prépa : Bonneville Scrambler by FCR Original

Décidément, l’atelier poitevin FCR Original enchaîne les projets. A peine terminée la Norton Commando publiée en couverture de notre dernier numéro que l’équipe emmenée par Sébastien Guillemot se lançait dans une nouvelle réalisation. La base : une Triumph Bonneville Scrambler 1200 XC. Ce n’est pas une grosse prépa, selon Sébastien, le résultat n’en est pas moins très excitant.

Le premier chantier fut l’échappement : « Nous avons créé une ligne complète, sans catalyseur, mais avec une double sourdine. La première est au niveau de la plaque numéro, la seconde dans le silencieux. On arrive ainsi à un niveau de bruit hyper acceptable. » Supprimer les catalyseurs a permis également d’abaisser la chaleur de l’échappement. FCR a également affiné la cartographie moteur, en enrichissant la carburation, ce qui permet là-aussi d’abaisser la température du pot. Mais le Scrambler reste le Scrambler, avec son échappement haut qui chauffe la cuisse.

La seconde phase se passa dans la cabine de peinture, haut lieu de la signature FCR. Le bleu france satiné est relevé par les filets jaunes. Les flancs ne sont pas polis : l’acier du réservoir ne donne pas nécessairement un bel aspect. Ce flancs sont donc peints avec effet alu brossé.

La selle sur mesure s’accompagne d’un support de plaque FCR. Le garde-boue arrière est raccourci. Il s’enrichit du feu arrière taillé masse de l’atelier.

A l’avant, FCR a changé les fixations du garde-boue, monté des clignos maison et peint en noir les supports de compteur et de phare. Les repose-pied ont aussi eu droit au même traitement. « Une prépa simple », redit Sébastien. Et néanmoins très réussie.

fcr-original.com