A trois semaines du Cafe Racer Festival, l’Italie, via Matteo Andreani et notre collaborateur Paolo Sormani, organisait une répétition générale dénommée The Reunion : sur l’autodrome de Monza, dans la grande banlieue milanaise, le meilleur de la scène transalpine s’était donnée rendez-vous pour deux jours d’expositions, de sprints, de bière et d’arrosticini. Bonne ambiance garantie.

Mais pour sa troisième édition, The Reunion jouait la carte internationale puisque, outre les Sultans of Sprint qui ouvraient leur saison, un match opposait une sélection italienne contre une équipe franco-allemande, première manche d’un tournoi tri-partite entre The Reunion, Cafe Racer Festival et Glemseck 101.

Côté français, le team avait réquisitionné Kikishop Customs, avec sa radicale Suzuki 1100 GSX, Enzo Libner, du Libner Racing Team, et la sublime Ducati Felino, Ludwig Ascher et sa BMW L’Etonnante et enfin FCR Original avec la spectaculaire Crazy Bonnie confiée à Matthieu Ménard.

Parmi nos team-mates allemands et rivaux italiens, on retrouvait notamment Jens de JvB qui dévoilait sa belle création sur base Nine-T, la 500 H1 de Kraut Motors, Totti Motori, Plan B et Unique Cycle.

Après huit runs, l’égalité était parfaite entre les deux équipes. Il fallut une duel final et dans un élan macronien, c’est Matthieu Ménard et sa Crazy Bonnie qui ont gagné l’ultime point franco-allemand, synonyme de triomphe.

La revanche est donc programmée pour le Cafe Racer Festival à Montlhéry, les 10 & 11 juin. L’équipe de France affrontera cette fois une sélection italo-allemande !